Vos projets

Catégories:

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

World Education Impact - Merwan Rahiel

Mon projet est d'offrir à des jeunes de tous horizons l'opportunité de découvrir de nouvelles cultures, apprendre les langues, visiter des pays étrangers mais avant tout donner les moyens de leurs ambitions !

Votez!

Raising Kenya - Manon Lethimonier

Raising Kenya est un projet humanitaire que j’ai créé avec mon amie Amélie. Le but est de nous rendre au Kenya pour apporter notre aide à l’école du bidonville de Kibeira, en lui fournissant du matériel scolaire ainsi qu’en développant en son sein un esprit de cohésion fédéré par le sport, et ce en apportant du matériel sportif et en construisant un terrain multisport qui permettra aux enfants de pratiquer le sport dans de bonnes conditions, et non plus sur des cailloux comme actuellement.

Nous aurons la chance de collaborer ave
c l’équipe du Décathlon de Nairobi pour la réalisation de ce projet, qui se déroulera sur 2 semaines vers septembre 2020. En plus de fournir du matériel, nous participerons aux cours afin d’avoir un réel échange avec les enfants, et mettrons en place avec Décathlon des activités sportives, matchs et courses en tout genre. Le week-end, nous organiserons des Olympiades par équipes, et les enfants seront tous récompensés par des lots.

Mais pourquoi ce projet ?

Tout d’abord, nous avions envie de nous rendre utiles pour les autres afin de donner un sens à nos projets de vie.
Suite à une expérience passée d’échanges avec des kenyans, j’ai choisi de venir en aide au Kenya particulièrement, et Amélie a accepté avec grand plaisir de me suivre dans cet engagement humanitaire.

Le Kenya est victime d’une pauvreté extrême, avec la moitié de sa population qui vit sous le seuil de pauvreté avec seulement 2$/jour. Cela engendre des conséquences désastreuses, dont une difficulté d’accès à l’éducation, avec 30% des enfants non scolarisés car les parents n’ont pas les moyens de payer l’uniforme ou les fournitures, bien que les frais de scolarité aient été supprimés pour les enfants de moins de 14 ans. De plus, les écoles sont mal équipées et les enseignants font cours avec en moyenne 50 élèves chacun.

Le Kenya possède de nombreuses problématiques, mais à notre petite échelle nous ne pouvons tout résoudre, alors notre choix s’est porté sur celle de l’éducation car c’est celle-ci qui m’avait marquée à l’époque. Nous souhaitons donc promouvoir le droit des enfants à une éducation de qualité, qui leur donnera une chance de réussir et une fois devenus adultes, d’aider eux-mêmes leur pays à évoluer, et ainsi petit à petit briser le cycle de la pauvreté.
Et vu que nous sommes toutes les deux amoureuses du sport, nous avons décidé d’allier éducation et sport car nous considérons que le sport peut apporter énormément, notamment les sports collectifs qui fédèrent un esprit de groupe et de la cohésion.

Aussi, nous mettrons notre projet très en avant sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser nos communautés à la cause que l’on soutient, dans l’espoir que d’autres projets de ce type naissent dans la tête d’autres personnes et voient le jour pour continuer à aider ces enfants du Kenya, puis ceux de tous les horizons
[Lire la suite]

Votez!

WAY - We Are Young - David Garnek

Dans 6 mois, nous partons à trois, en low carbon, à la rencontre des jeunes entrepreneurs qui innovent aux quatre coins du monde pour la revalorisation des déchets.

Notre projet s’appelle WAY. Nous sommes 3 étudiants de l’emlyon et pensons, depuis plusieurs mois déjà, les moindres détails de ce voyage engagé pour qu’il ait de l’impact, non seulement auprès du « grand public » mais aussi pour les entreprises qui auront décidé de croire en nous.

Votez!

Mission Yucatan 2020 - Sixtine Montens

Notre groupe de 24 étudiants vétérinaires souhaite monter une campagne de stérilisation massive pour chiens et chats errants ou semi-domiciliés de la région du Yucatan. Cette campagne serait réalisée en accord avec l'association locale Planeted Pethood International. En effet, les habitants nourrissent la plus part du temps ces animaux, mais n'ont pas les moyens de leurs offrir des soins vétérinaires adéquats. Les animaux se reproduisent donc sans contrôle, leur nombre favorisant le développement et la propagation de maladies aux autres animaux mais également aux humains[Lire la suite]

Votez!

GECKOS! (Give Education to Cambodians Kids and Offer them a Smile!) - Maud BUTY

GECKOS! est un projet humanitaire né de l’alliance de deux amies de 16 et 17 ans, Maud et Cléane, toutes les deux passionnées par les voyages, les langues et l’humain mais surtout qui ont à cœur de donner et partager.
Plus concrètement, il s’agit là de permettre une plus large accessibilité à l’éducation aux enfants cambodgiens avec comme premier geste symbolique le don de fournitures scolaires (cahiers, crayons, manuels, jeux éducatifs, livres, outils technologiques, etc ...).
Grâce à ceci, nous comptons abaisser les frais de
scolarité requis et ainsi ouvrir les portes de l’école à ceux qui peinent à en avoir les moyens.
En effet, l’école ne doit plus être une chance mais un droit ouvert à tous!
Ainsi, après avoir procédé à de nombreuses récoltes autour de chez nous (dans les entreprises, écoles, grandes surfaces, librairies, etc ... ou encore même simplement un appel aux dons au sein de notre lycée) nous souhaitons nous rendre à Phnom Penh pour pouvoir échanger et partager avec les jeunes cambodgiens et avec pour principale volonté voir rien qu’un sourire s’esquisser sur leurs visages.
Pour synthétiser, nous voulons mettre à profit notre chance (dont nous n’avons pas assez conscience) en partageant nos ressources à notre échelle.
Give Education to Cambodians Kids and Offer them a Smile
[Lire la suite]

Votez!

Sanctuaire - Robin Gaudillat

Nous vivons actuellement une époque aux multiples enjeux écologiques, socio-économiques et culturels. Les activités humaines et les habitudes de consommation quotidienne des individus font des ravages sur l'écosystème. Chaque jour, des habitats naturels sont détruits, des espèces entières sont en déclin. De petits changements peuvent avoir lieu qui peuvent avoir un impact important, dont la première étape consiste à sensibiliser aux conditions des différents écosystèmes du monde.
Dans le climat actuel de conscience environnementale
globale, nous allons nous tourner vers une nouvelle forme d’art, basée sur un concept, qui vise
à sensibiliser à la santé au sens large ou à souligner des préoccupations spécifiques. Nous allons intégrer le vivant au premier plan de notre pratique, afin d’attirer l’attention du spectateur.
Fonctionnant à la fois comme un miroir et comme un objectif, nous voyons indirectement en cette installation, un retour aux sources et une nécessité d’y parvenir.
Le retour aux sources permet à l’Homme de se retrouver, de reconsidérer son environnement, son mode de vie et ses besoins. Il s’agit de réinterpréter le passé, de réutiliser des connaissances, des techniques archaïques et écologiques, vers et pour un avenir durable. L’idée est de revenir à l’essentiel, adopter un comportement plus respectueux de l’environnement, de la Terre, dans une société plus responsable fondée sur la décroissance, la sobriété et l’autonomie.
La sculpture est réalisée à partir de matériaux naturels en conséquence logique d’une pensée qui rejette la société de consommation et qui recherche des relations d’affinités avec la matière. L’idée est de stimuler des modifications ultérieures destinées à explorer l’esthétique de la décomposition, de la renaissance et de la métamorphose. Au fil du temps, l’installation, placée dans un endroit favorable au développement de la biodiversité des insectes, deviendra une sculpture vivante. Les formations sont toutes configurées de manière à attirer des espèces d’insectes locales et à créer de nouveaux écosystèmes.
Il s'agira d'une sculpture en perpétuelle mutation à mesure que le temps et la vie changent et transforment la surfaces de l’installation. Il est question de créer un dialogue visuel fort entre Art et Nature
[Lire la suite]

Votez!

Art seulement contre harcèlement - Lou Garnier

200 millions, tel est le nombre d’enfants victimes de harcèlement selon le rapport de l’UNESCO en 2017. Tout au long de notre scolarité en France, on n’a cessé d’aborder le sujet, mais rien ne change. Ainsi, nous avons décidé de monter une représentation artistique d’une durée d’une heure dans le but de sensibiliser à ce sujet. Avec pour objectif d’atteindre le plus de personnes possible mais aussi de faire converger les points de vue de jeunes de toute l’Europe, nous souhaiterions nous produire dans les différents pays du continent, auprès d’un public scolaire notamment. En estompant la barrière de la langue par l’Art, nous dépeindrions le harcèlement à plusieurs niveaux (au travail, sur internet, à l’école, etc) et solidariserions autour de cette cause à l’international[Lire la suite]

Votez!

Redonner la cote à l'Europe - Honorine Soto

Mon projet est le suivant : revaloriser l’Europe aux yeux des jeunes (et des moins jeunes). Parcourir l’Europe et raconter mes expériences à travers un blog professionnel, avec un contenu à la fois historique et actuel. J'aspire à donner envie aux autres d’aller la parcourir. En plus d’avoir une dimension plus écologique que les voyages lointains en avion, en voyageant au sein de l’Europe, je souhaite transmettre un message historique sur le passé de nos voisins qui, j’espère, renforcera le sentiment de fierté d’être un(e) citoyen(ne) européen(ne)[Lire la suite]

Votez!

En route avec Etahlep - Constant Pelhate

Ce projet est né après des milliers de km parcourus seul en Europe sur mon vélo.
J’ai pris énormément de plaisir à partager mon aventure à ma famille et mes amis via Instagram (@etahlep).

Ce qui m’a amené à imaginer un projet poussant l’expérience du partage.

J’ai envie d’œuvrer pour une action éducative. En traversant l’Eurasie par voie terrestre, j’ai comme ressenti de la culpabilité de faire ce projet seul, sans en faire profiter un maximum de personne.


LE PROJET :

Le but c’est de rentrer depuis le Vie
tnam en France à vélo !
Mais je ne serais pas le décideur du parcours.

Des enfants français de classe de 9 à 12ans travailleront sur ce projet avec moi.
En collaboration avec leur professeur, ils auront pour mission d’analyser une zone géographique sur des items précis tels que la culture, la langue, les démarches administratives, le trajet et les villes à traverser en vélo et des items de leur choix.

Par un système de visio-conférence, je m’entretiendrai avec eux pour suivre l’avancée de leur travail.

De mon côté je partagerai mes aventures avec eux via Instagram, mon quotidien à travers les routes du monde, entre joie, galère, challenge, rencontre.

L’idée serait également d’organiser des actions au fil du voyage. D’aller à la rencontre de classe à travers le monde par exemple.
La médiatisation de ce projet pourrait permettre de nombreux projet par la suite.

J’ai quelques idées, mais c’est surtout le destin qui connaît notre avenir.
Peut être s’écrira t-il avec vous
[Lire la suite]

Votez!

WILD IN PARIS - Mathieu COURDESSES

Wild in Paris est un projet monté par le photographe Mathieu COURDESSES. Aujourd’hui la protection de l’environnement est au cœur du débat, sensibilisant de plus en plus de personnes. Petit à petit, nous nous dirigeons vers l’extinction de nombreuses espèces emblématiques de notre planète. Wild in Paris propose aux citadins d’observer ces animaux dans leur état naturel sans pour autant les enfermer dans des cages. La qualité des clichés et leur caractère immersif sont essentiels pour rendre ce spectacle multi sensoriel unique et inoubliable.

Loin des salles austères des galeries des grandes villes, nous voulons faire voyager le visiteur au cœur d’un écosystème magique et fascinant : la jungle. A défaut de pouvoir transporter les Parisiens sous toutes les canopées mondiales, apportons-leur la jungle et son ambiance à quelques stations de métro ! Grâce aux photographies animalières, cet univers mystérieux et envoûtant est à portée de main, d’oreille et de regard…

Grâce à Wild in Paris, le visiteur aura l’impression d’admirer la faune et la flore de toutes les jungles les plus sauvages de la planète. De la fabuleuse forêt amazonienne jusqu’à la Jungle de Sumatra en passant par le parc de Virunga sur les hauteurs du volcan congolais, la visite fera voyager et découvrir la faune d’un biome aux citadins. Contrairement aux expositions animalières classiques, nous allons faire appel à 4 des 5 sens de nos visiteurs aventuriers.

- La vue : le regard est évidemment au cœur de l’exposition Wild in Paris, tout d’abord par la beauté des serres tropicales qui abritent l’exposition. La variété de la flore, les bassins, et la serre en elle-même constituent un lieu d’exposition improbable mais « photographiquement » immersif.

- L’ouïe : Des sons sont diffusés aux quatre coins de la serre via des enceintes dissimulées. L’intérêt n’est pas d’avoir une seule et unique bande son commune pour toute la zone, mais de les faire varier en fonction des moments de la journée, et des régions du monde. Dans la jungle de Sumatra, les vocalises des gibbons au petit matin accompagneront les visiteurs tandis que de l’autre côté de la serre, les aras et leurs cris stridents s’entendront dans la flore brésilienne.

- L’odorat : Pour ce sens, nul besoin d’intervention. La serre tropicale nous offre les senteurs des milles et une fleurs du monde entier. Le visiteur ferme les yeux : le doux parfum de la végétation et l’humidité ambiante laissent son imaginaire voyager sur les flancs des montagnes chinoises ou dans l’odoriférante forêt congolaise.

- Le toucher : écarter les lianes et pousser les branches d’un bananier pour apercevoir un dragon de Komodo, sentir les gouttes de l’humidificateur sur sa peau comme dans une brume épaisse de la Jungle indonésienne. Toucher et sentir font partie intégrante de l’expérience Wild in Paris
[Lire la suite]

Votez!

U.V.P. (Union of Volunteers of the Planet) - Maëlys HERVE

Le chantier bénévole international est l'occasion d'échanger sur le vaste sujet de la durabilité et du développement durable tout en expérimentant concrètement ses différents aspects (environnementaux, sociaux et économiques), par le biais d'un travail et d'une expérience de vie en communauté avec des jeunes venus du monde entier. Ce séjour d'une durée de deux semaines serait aussi un moment de rencontres multiculturelles où des liens transnationaux pourront être tissés entre les jeunes bénévoles.

Votez!

ICELAND 2020 - Gaston de Mourgues

Il n’est inconnu de personne qu'en 2019 notre planète va de plus en plus mal, et ce, en grande partie à cause de l’homme. Nous avons tous vu sur les réseaux sociaux cette image de l’ours suspendu à son bloc de glace et plutôt que de partager l’image en disant que sur notre terre rien ne va et qu’il faut changer, nous avons décidé d’aller plus loin en créant nous même un documentaire exposant les causes et les conséquences du réchauffement climatique en prenant l'exemple concret de l’Islande et de son tourisme démesuré.

Notre but serait de partir 1 mois, en juillet 2020 approximativement, dans un van camper en Islande pour faire le tour de l’île et de créer un film en anglais ou français avec des sous-titres dans la langue opposée qui serait divisée en 7 chapitres:

I. Préparation
II. Europe
III. ( Îles Féroé )
IV. Islande Est
V. Islande Sud
VI. Islande Ouest
VII. Islande Nord

Notre but premier est de réaliser un rêve dans un pays où la nature domine sur la présence humaine et ainsi dépayser un maximum de personnes tout en leur montrant l’impacte de l’Homme sur l'environnement et comment modifier nos habitudes. On peut prendre exemple sur l’Islande où 70% de la production d’énergie est réalisée grâce à la géothermie. Mais nous aimerions aussi par la même occasion casser les clichés à propos des jeunes incapable de sortir de leurs écrans pour nouer de vrais relations sociales.

L’aspect environnemental de l’aventure serait abordé au cours des différentes parties (ci-dessus). Chaque chapitre sera associé à un aspect du dérèglement climatique : le tourisme (golden circle), la fonte des glaces, l’océan et la détérioration de la faune et de la flore
[Lire la suite]

Votez!

SYS'THAÏ - Michelle MILITON

SYS'THAÏ est un projet humanitaire et éducatif. Nous avons deux objectifs. Le premier est d'aider des écoles de Bangkok avec peu de moyens à obtenir plus de fournitures scolaires descentes pour l'éducation des enfants, mais également de trouver l'argent nécessaire pour leurs uniformes, etc. en organisant des collecte de fond et de matériels. Le second, en partenariat avec des associations locales, est d'aider des femmes en situation de précarité qui souhaitent trouver un emploi leur permettant un cadre de vie descend. Pour cela, notre formation d'ingénieures en informatique nous sera utile, notamment pour donner des cours de bureautique et informatique de base à ces personnes.
Notre objectif est de créer un environnement autonome, en créant avec ces femmes des fiches, affiches et poster explicatifs en thaï et en anglais pour que toutes les personnes qui en ont besoin puissent s'en servir quotidiennement
[Lire la suite]

Votez!

Sénégalement solidaires - Jules HORENT

Nous partagerons notre temps avec les jeunes de Sandicoly,
- pour découvrir avec eux le Delta du Sine Saloum, sa culture, ses danses, sa cuisine, et son écosystème inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
- pour oeuvrer ensemble.
Le 1er chantier sera la mise en place d'une clôture pour protéger le potager de l'école primaire.
Le 2e chantier sera ludique :
- en partageant notre pratique du rugby,
- en fabriquant des jeux avec des matériaux locaux,
- en échangeant sur le thème de l'agroécologie grâce au jeu Agrochallenge,
- en p
réparant des quiz ...
pour finir par une belle fête du jeu animant tout le village !
Vous pourrez suivre toutes ces activités sur notre blogagri.
Nous souhaitons aussi grâce à cet échange interculturel rester en contact avec les jeunes de Sandicoly, et qu'ils prolongent les actions initiées ensemble : qu'ils réalisent de nouveaux jeux, qu'ils s'organisent peut-être à la manière d'une ludothèque, qu'ils animent une autre fête du jeu..
[Lire la suite]

Votez!

E-GASPI - Sirine Hassen

6 000 ! C'est le nombre de kilogrammes de nourritures encore consommable jetés chaque année dans le RU du campus de Jacob Bellecombette. 20kg par jours. 20kg de repas préparés qui finiront par être gaspillés.
Marre de voir ce gâchis. Lassée de voir des étudiants fauchés alterner entre pâtes et riz. Énervée de savoir que plus d’un tiers de la production mondiale de nourriture finira dans nos poubelles alors que les ressources s’épuisent.
J’ai décidée d’agir !
Dans une démarche éco-responsable de lutte contre le gaspillage
alimentaire, j’ai voulu trouver une façon simple, pratique et économique de récupérer les repas du RU.
Pourquoi ne pas mettre en place un distributeur automatique réfrigéré dans lequel on placera les repas invendus du jour. Les étudiants pourraient manger sainement, à leur faim tout en pensant à leur budget.
Dans un souci de praticité, l’idée première serait que des boites préparées à l’avance dans un emballage cartonné biodégradable soient placés dans le distributeur, les quantités seraient calculées en amont pour une personne. L’étudiant n’aurait plus qu’à payer et à déguster son délicieux repas.
Afin de limiter au maximum notre impact environnemental, il faudrait ensuite élaborer un distributeur qui permettrait d’amener sa propre boite. Le distributeur versera les quantités nécessaires. Il suffira de placer le récipient dans la machine qui se chargera de déposer les aliments
[Lire la suite]

Votez!

Para'Pli - Stéphanie JOUIN

Nous sommes deux jeunes entrepreneurs avec le projet de créer la première marque française de mini parapluie éco-responsable et pratique. Nous nous engageons dans le concours car nous avons besoin de fond pour la Recherche & Développement (R&D) de notre produit éthique et esthétique.

Notre projet portant sur la praticité des déchets, nous souhaitons aller au cœur de cet esprit en allant apprendre la manière Jugaad utilisée en Inde depuis des décennies.

Votez!

future4ourchildren - Amandine De Angelis

Création de matériel educatif Montessori en rapport avec le zéro déchet, la situation du climat, organisation d'atelier pour les enfants, parents (et n'importe qui d'autres intéressées) dans le but de changer les choses et sauver notre planète.

Votez!

SEOS - Emelyne Lebeau

SEOS est un site internet qui offre une plateforme pour permettre aux personnes de se mettre en lien et de communiquer.
Dans une société où l'argent a provoqué tant d'inégalité sociales et d'injustices, SEOS propose une solution pour estomper ces effets.
Le principe repose sur le fait que chaque personne a quelque chose à offrir, un talent caché ou un savoir-faire qui a en lui même assez de valeur pour être une monnaie d'échange.
Chez SEOS, on échange un service contre un service car nos talents sont nos plus grandes richesses.

SEO
S est également une entreprise fondamentalement engagée pour le changement. C'est pour cela qu'elle consacrera une section entière et gratuite pour présenter les entreprises et associations des personnes qui sont acteurs de ce changement. Lorsque SEOS génèrera suffisamment de bénéfices, elle en utilisera une partie pour organiser un tirage au sort mensuel afin de faire gagner un chèque à une ou plusieurs des entreprises présentes sur le site. Le but est de participer et d'encourager le plus largement possible à la construction d'un monde meilleur pour tous.

SEOS prévoit enfin de garder une transparence totale sur la gestion de ses bénéfices afin de prouver et de mériter la confiance de ses utilisateurs
[Lire la suite]

Votez!

La Petite Etoile Bleue - Lucie Grohando

La ferme La petite étoile bleue est un lieu d’accueil en Yourte (l'espace circulaire étant unifiant). Elle a aussi la casquette de centre de loisir où, dans un même groupe vont jouer des enfants de tous horizons (handicap, hypersensibles, maladies psychologiques, enfants sans difficultés apparentes, étrangers). En effet la loi Française demande de favoriser l'inclusion mais peu de structures le permettent aujourd'hui. Je souhaite donc mettre en place un projet modélisant et innovant pour favoriser le collectif ouvert à la différence. Et bien sûr la valorisation de cette différence. Pour cela seront utilisés : la médiation animale, les arts, le quotidien (cuisine, rangement, nettoyage, bienveillance), la nature. Avec le moins de moyens financiers et matériels possibles ! Chaque jeune venant à la ferme pourra proposer un petit projet qui le mettra en avant devant son groupe, avec ce qu'il sait et aime faire. On peut tous apprendre quelque chose des autres et on peut chacun partager quelque chose qui nous rend unique[Lire la suite]

Votez!

Le Nyatti - hélène kelhetter

Les questions décoloniales sont aujourd’hui un mouvement international dans le monde de l’art. Depuis 2016, l’année de la rédaction de mon mémoire aux Beaux-arts intitulé «Plonger au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau», je tends vers des idéologies artistiques, politiques et sociales post-coloniales en expliquant que l’Autre est une chance et une force. Dans cette société de plus en plus individualiste, c’est dans l’art contemporain que je trouve des dialogues entre l’Afrique et l’Europe concluants, et particulièrement dans les réflexions autour du thème de la restitution du patrimoine africain. Une ouverture se crée petit à petit entre le politique et l’art qui accélère le processus d’échange entre la France et les pays anciennement colonisés en Afrique subsaharienne. Je travaille depuis deux ans avec une curatrice et un artiste camerounais, Aude Cristel Mgba et Tally Mbok, et plus récemment sur cette question de restitution à travers un film afin de valoriser l’authenticité et la diversité des artefacts réalisés par les artistes et artisans au Cameroun. Un film qui mélangera technologie, croyance et Homme[Lire la suite]

Votez!

Protect Tour - Coline Grasset

Nous souhaiterions faire un Tour de France voir d'Europe pour parcourir les villes, villages, montagnes, plages et ramasser le plus de dechets possibles nous pourrions faire participer les écoles, les associations dans ce domaine et/ou les passionnés de la nature comme nous. Le but étant de sensibiliser par nos actions, les populations de ne plus polluer la nature et d'être reconnaissant de ce qu'elle nous offre tous les jours. Aujourd'hui la pollution est au coeur des débats car la situation est préoccupante il ne suffit plus de 2 journées par ans de ramassage collectif organisé par les mairies il faut que les consciences se reveillent et que chacun prenne le temps de ramasser le sac plastique qui traine sur le trottoir et ne plus fermer les yeux. Si l'on veut que notre belle planète reste en bonne santé il faire réagir par des actions percutantes et c'est ce que nous pourrions, je pense, faire grâce à ce projet[Lire la suite]

Votez!

Histoires d'artisans - Lisa Millet

Je suis Lisa Millet et je serai votre guide dans la rencontre de ceux qui font l'artisanat. Avec mon podcast Histoires d'Artisans je vous fais découvrir les voix, les visages et les arts de ces femmes et hommes qui ont décidé de passer leur vie à créer. Entrez dans le quotidien des artisans.

Votez!

Le Masque - Victor Brilleaud

Moi et mon ami souhaitons faire un documentaire sur le "masque" que l'on porte dans les sociétés du monde. Un documentaire sur l'image que l'on renvoie, sur les normes sociétales et culturelles qui influent nos actions et comportements. Nous voulons étudier l'importance de l'apparence et du regards des autres aujourd'hui et comparer cela dans une multitude de cultures autour du monde. Il s'agirait de créer une œuvre anthropologique sous la forme d'un documentaire. Mon ami ayant déjà réalisé des courts-métrages, nous disposons du matériel audio-visuel et l'aide apportée financera principalement les trajets et l’hébergement. Nous comptons nous investir pleinement dans ce projet, impliquant une participation financière de notre part que nous avons déjà anticipé en travaillant à côtés de nos études. Nous envisageons de partir une année scolaire et d'aller dans une douzaine de pays afin de pouvoir prendre le temps sur place d'étudier les particularités de chaque culture et d'obtenir un résultat le plus qualitatif possible[Lire la suite]

Votez!

Tour du monde en Photographie - Typhaine Cluzel

J’aimerais faire le tour du monde en Photographie de manière la plus écologique et économique en ma possibilité, en vélo électrique pour l’Europe, en Voilier pour aller d’un continent à un autre.
Je voudrais photographier les zones où la biodiversité est critique, la déforestation, la cause animale, photographier des animaux en voie de disparition.. mais aussi les zones reforestées, les réserves animales, les fondations... tout ça en postant mes photos sur une page internet pour sensibiliser le monde et inciter la population à
faire des dons et aussi agir individuellement.
Étant âgée de 16 ans je partirais avec quelqu’un de majeur
[Lire la suite]

Votez!

AUSTRALIE, UNE NATURE A PRESERVER - Waël Bazzi

Je souhaiterais partir en Australie car c'est un rêve de très longue date. Je veux découvrir sa richesse culturelle notamment en rencontrant les peuples aborigènes, en decouvrant les villes mythiques... Mais surtout je veux découvrir toutes les richesses naturelles présentes notamment dans les parcs nationaux, au sein de la Grande Barrière de Corail. Car étant passionné par les milieux marins je ne pourrais pas m'empêcher de plonger et voir des requins blancs, baleines, des raies mantas... De plus, dans ce projet, j'aimerais énormément apporter de très grosses pierres à l'édifice pour les parcs nationaux et centres de soins pour la faune sauvage en étant bénévole ranger et soigneur me permettant d'effectuer des tâches de retaurations des milieux, d'inventaires, de soins... Ce serait une chance inouï personnellement parlant et professionnellement parlant[Lire la suite]

Votez!

Better Together ! - Chaima Zelloufi

Mon projet humanitaire est un projet en faveur de l'éducation des filles. En effet, il me semble indispensable de permettre aux enfants démunies d'avoir "toutes les cartes en mains" pour réussir dans la vie. Et bien trop souvent ce sont les filles que l'on écarte du savoir.
Par conséquent, j'aimerais pouvoir envoyer des fournitures scolaires aux petites filles marocaines dans les zones de grande précarité.
Il faudrait permettre à des bénévoles, dont je ferais volontairement partie, de se rendre sur place, dans les écoles en partenaria
t avec notre projet, pour distribuer les fournitures achetées sur place pour par la même occasion booster l'économie locale et récolter en France dans le cadre de grandes collectes pour anticiper le développement sur un plus long terme[Lire la suite]

Votez!

Nous avons soif ! - Chantal yvana Bessecke

Malheureusement dans certains pays africains en particuliers, il est aberrant de constater que certaines personnes n'ont pas accès à l'eau potable. Cependant , dans ce même continent comme ailleurs , il est facile pour certains de s'offrir une place de concert pour un artiste que l'on affectionne alors, pourquoi ne pas mettre la culture et la musique au service du développement de ces pays ? C'est par ce constat que j'ai pensé qu'il serait peut-être judicieux de créer une commission d'artistes qui avec qui nous organiserons des concerts à travers le monde afin de financer l'aménagement de forages et ou de puits. Ainsi à l'achat d'un billet de concert , chaque citoyen sera acteur de son destin , acteur de son changement tout en soutenant et en promouvant la culture artistique[Lire la suite]

Votez!

Moringa Ways - Sophie Luciano

Le projet émane d’une volonté de concilier des objectifs de développement durable, d’éducation et de lutte contre la malnutrition en mettant en place une production de poudre de moringa oleifera dans un village du Burkina Faso. Le projet est mené par une équipe d’étudiants passionnés, en partenariat avec l’association toulousaine Les Ballons Rouges. Le projet a pour but de développer un pôle socio-économique reposant sur la culture du Moringa Oleifera certifié Ecocert. Cette “plante aux milles vertus” a un important apport protéiné et en acides aminés essentiels : dans 100g de Moringa il y a par exemple 31g de fibres et 24g de protéines. Il s’agit d’offrir à la population un complément alimentaire pour combler les possibles carences dû aux faibles apports nutritifs de la nourriture locale. Ce projet, bien qu’il soit local, touche une problématique globale : il s’agit de permettre aux générations futures de subvenir de manière pérenne à leurs besoins. A l’avenir, nous souhaitons que le village soit complètement autonome économiquement pour que notre association se retire du projet. Notre projet cette année est de construire des salles de classes et de créer un secrétariat avec toutes les fournitures nécessaires pour les étudiants[Lire la suite]

Votez!

Humiota - Flavie COLAS

« Humiota » (qui signifie Attention en finnois) est un ours polaire de glace, sculpté au Pôle Nord. En raison des activités humaines polluantes, le réchauffement climatique est la cause d’une importante fonte des glaces qui sévit majoritairement aux Pôle Nord et Sud. Ainsi, cette sculpture de glace subira, de la même façon que la banquise, un réchauffement qui entraînera sa fonte ; Humiota reflètera alors l’état de l’environnement. Grâce aux capteurs intégrés dans la sculpture (qui permettront de suivre l’état de fonte de la glace de la sculpture), il sera un témoin visuel et visible de tous, partout dans le monde, des actions de l’homme néfastes pour l’environnement : plus les Hommes feront attention à limiter au maximum le réchauffement climatique, plus Humiota aura de chance de perdurer[Lire la suite]

Votez!

Cleanwalkdusud - Louisa Barriol

Notre projet a pour but de nettoyer les villes d'Avignon et Salon de Provence ainsi que les villages aux alentours. Nous organisons donc des clean walk et les volontaires nous rejoignent toutes les 1 ou 2 semaines lors de ces jours de ramassage. Nous avons besoin d'argent pour acheter du matériel tels que des gants, des sacs poubelles, des pinces, etc. Nous envoyons aussi des mégots à une association qui les recyclent pour en faire des isolations de maisons. Les bouchons en plastiques sont recyclés pour faire des fauteuils roulants et nous sommes encore en train de chercher des associations ou entreprises qui pourraient récupérer les bouteilles ou les canettes[Lire la suite]

Votez!

Libreartbeatre - Juliette Baty

Il s'agit de créer un espace commun sur le web qui réunirait toutes catégories de personne par domaine. Le but étant de partager ses passions et de trouver des profils ayant des points en commun, s'entraider.

Votez!

Mon premier voyage humanitaire à Madagascar - Vanessa DEMEY

Je m'appelle Vanessa DEMEY, j'ai 16 ans et je suis à présent membre bénévole dans l'ONG Education For Madagascar. Mon projet serait d'aller un mois à Madagascar pour un voyage humanitaire pendant l’été 2020. J’ai suivi un stage de deux semaines en Angleterre pour en apprendre plus sur les immersions linguistiques à Madagascar car j’espère fortement que mon projet prendra vie.
Les langues et les échanges ont toujours été essentiels. L’ONG Education For Madagascar propose aux volontaires et aux enfants de Madagascar la possibili
té de se rencontrer et d’échanger dans différentes langues. Par conséquent, les enfants et même les enseignants de Madagascar peuvent apprendre l'anglais ou le français avec des locuteurs natifs, ce qui est toujours un bonus pour leur future vie professionnelle ainsi que personnelle. Ce processus est également très enrichissant pour les volontaires, qui en apprennent beaucoup sur la culture et le mode de vie malgaches. Ainsi, l’ONG Education For Madagascar me propose, si mon projet prend vie, d’enseigner dans une école à Ambohibe Antananarivo. Les enfants y sont enthousiastes et ont soif de connaissances. Une jeune femme française qui y a enseigné témoigne: « Au niveau de l'éducation, j'ai constaté que les enfants étaient beaucoup plus attentifs, polis et motivés que dans d'autres pays où j'ai pu enseigner (France, Australie). J'ai trouvé plus facile d'enseigner ici parce que les enfants veulent vraiment apprendre. » Cela montre le besoin et la motivation des enfants à Madagascar où les taux de pauvreté constituent un frein pour le développement du pays, et donc à l'accès à une bonne éducation pour les enfants au niveau scolaire.
J’aimerais proposer aux enfants une approche pédagogique différente de celle à laquelle ils sont habitués. Je souhaiterais leur apprendre des chansons françaises et anglaises modernes, leur parler de mes passions et de mon mode de vie en Europe et organiser des concours de talents avec des petit prix à gagner. Mon projet pourra évoluer en fonction du montant que j'arriverai à récolter. Si je le peux, il me ferait également plaisir de tourner un court-métrage avec les enfants. En échange, ils pourront me parler de la culture malgache et m’apprendre quelques mots. Un voyage humanitaire à l’étranger est toujours enrichissant, d’un point de vue professionnel comme personnel, en plus d’aider les bénéficiaires. Les immersions linguistiques basées sur des échanges sont nécessaires. Si mon projet prend vie, l’ONG Education For Madagascar m’hébergerait. Votre concours est cependant essentiel à la réalisation de mon projet afin de financer mes billets d’avion, les transports sur place, la nourriture, les lots pour le concours de talents pour les enfants, le matériel pour le potentiel court-métrage, etc.
J’espère que mon projet vous séduira.
Humanitairement,
Mlle Vanessa Demey
[Lire la suite]

Votez!

Couleurs et lumière - Amira Hosni

Je souhaite proposer un atelier mobile de création dans le sud de l'Inde. Une sorte de roulotte contenant le matériel pour dessiner et peindre. Aller de quartier en quartier et proposer à des enfants (même des adultes s'ils en ont envie) de créer. Proposer des ateliers à thème et stimuler le pouvoir créatif de ces enfants afin de leur redonner confiance en eux. Car ce sont pour la plupart des enfants avec un douloureux passé et une situation difficile. Mon vœu est de leurs apporter de la couleur et de la lumière dans leurs vies. Ça reste des enfants et ils ont besoin de ça pour se développer plus sainement[Lire la suite]

Votez!

Lire est un droit pour tous - Gracia Balezi cito

Mon projet est de pouvoir donner la chance à tout les enfants peu importe leur catégorie sociale , l'accès aux livres , à lectures en créant une bibliothèque qui sera dirigé par la Fondation EN CLASSE Kinshasa
Nous souhaitons réaliser ce projet car après une enquête faite avec Notre organisation partenaires World Vision , nous avons constaté que plus de 99%des étudiants congolais de nos écoles partenaires ne savaient pas lire ,et n'avez pas accès aux livres à la maison excepté une bible de leur mère suite aux ressources financiè
res précaires.
Et pire même les écoles ne disposent presque pas des livres nécessaire à la formation des élèves
Notre projet consiste à construire un local ,et y mettre à disposition de nos étudiants des écoles partenaires et même des écoles environnantes des livres scientifiques , scolaires ,livres de loisirs ,et tout livre ludique
Afin qu'ils puissent lire ,et se cultiver
Puis pour faire la promotion du livre ,et de lecture organiser des concours des lectures , rédaction et tout autre activité encourageant les étudiants congolais à la lecture tant aux niveaux des écoles partenaires qu'au niveau national.
Pourquoi Nous souhaitons passer par l'ONG En classe ?car elle est une organisation hollandaise respectable de plus de 10 ans avec plus 10 écoles partenaires à Kinshasa dans plus de 8 sites à travers la ville et environ plus de 5000enfants congolais pourrais bénéficier de ce proje
[Lire la suite]

Votez!

LOKO - Mélissa Calvier

Le but est de mettre en place une application qui répertorie des producteurs locaux que ce soit alimentaire ou même de cosmétique, de collaborer avec eux pour créer des paniers que les personnes pourraient réserver sur l'application et se faire livrer à domicile, cela permettrait de promouvoir la consommation locale en la facilitant.

Votez!

LA FORET DE SYMBOLES - Benjamin Rigaud

Il s'agit de réaliser une fresque de très grande envergure pour le campus Pierre et Marie Curie au cœur du 5e arrondissement de Paris. Celle-ci représentera la totalité des alphabets humains connus : idéogrammes chinois et japonais, lettres latines et grecques, signes arabes, sanskrits, hébreux, coréen, hiéroglyphes égyptiens et runes médiévales ... l'ensemble sera une véritable "Forêt de symbole" très graphique qui rassemblera toutes les cultures dans un esprit universaliste pour décorer un campus prestigieux de la capitale et reconnu pour sa dimension internationale. Mais surtout, de part son envergure, cette oeuvre constituera ... un record du Monde ! Celui du plus grand nombre de symboles différents réuni[Lire la suite]

Votez!

Sense of environment - Florent MASSOULARD

Mon projet est de mener une étude scientifique d'ordre international pour développer des solutions de préservation des ressources, de protection des milieux naturels, d'écologie à destination de toutes personnes qui consomment et utilisent de la matière.

Votez!

Partix - Marjorie Lenen

Le prix s'appelle "apprenez le monde". Cependant, nous pensons que pour apprendre le monde, nous devrions commencer par apprendre ce qui nous entoure, les gens qui nous entourent, et qui pourrons nous apprendre bien plus sur notre monde que nous le pensons. De plus, nous remarquons que, comparé à certaines personnes, nous avons quelques privilèges. Une famille, des amis, des gens qui tiennent à nous. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Nous pensons notamment aux personnes âgées, qui se retrouvent seules chez elles, ou en maison de retraire, délaissées, isolées, ou encore aux orphelins ou enfants placés en foyer de l'enfance, qui n'ont jamais eu l'occasion d'avoir de parents, de grands-parents, de famille. Alors, nous voulons changer tout ça. Nous voulons aider ces gens, aider ces personnes qui sont seules, e leur permettre de venir communiquer avec des personnes d'une autre génération, d'un autre univers, ou même d'une autre culture. On veut organiser des rencontres, des sorties multigénérationnelles, avec des personnes âgées, des orphelins et tous les autres qui nous semblerons concernés, d'abord dans notre département et puis, par la suite, développer ce projet à l'échelle régionale, nationale, et pourquoi pas mondiale ? Le but étant de développer un maximum notre projet, si possible tout autour du globe[Lire la suite]

Votez!